Avertissement

Afin de poursuivre les efforts contre la propagation du COVID-19, l’ensemble des services administratifs
sera à nouveau accessible pour l'accueil du public à partir du lundi 18 mai 2020 moyennant le respect de certaines conditions.

Pour plus d'informations, veuillez cliquer sur le lien : Accessibilité des services communaux

Merci pour votre compréhension

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Actions sur le document
Vous êtes ici : Accueil / Actualités / 04/05 - Coronavirus/Informations : Chasse et déconfinement - Circulaire du Ministre Willy Borsus du 30/04/2020

04/05 - Coronavirus/Informations : Chasse et déconfinement - Circulaire du Ministre Willy Borsus du 30/04/2020

A partir de ce 04 mai et dans le cadre de la première phase de déconfinement, la chasse est reprise parmi les activités autorisées pour autant qu’elle se pratique seul et dans le respect des mesures de prévention applicables à chacun (limitation des contacts, distances de sécurité et hygiène des mains).

De manière concrète, la chasse à l’affût des espèces gibiers (brocard, lapin, renard) qui sont ouvertes à cette époque est permise en plaine comme au bois. La chasse à l’approche est autorisée également pour le brocard et le sanglier.

Pour rappel, ces activités doivent se pratiquer seul, sans contact avec d’autres chasseurs et pour autant que le chasseur puisse justifier son déplacement en étant en possession, lors de son déplacement entre son domicile et son territoire de chasse, de son permis de chasse, de son arme de chasse  ainsi que d’un document de localisation du territoire de chasse attestant que ce chasseur a le droit d’y chasser.  La circulaire précise qu’il est admissible que le chasseur puisse être accompagné par un autre chasseur en possession de son arme et de son permis pour autant que ce dernier fasse partie de sa famille et vive au quotidien avec lui  et puisse également chasser sur le territoire de chasse où ils se rendent.

Dans les zones concernées par la PPA, il y a lieu de poursuivre l’élimination des sangliers dans le respect des conditions préétablies.

Les chasseurs qui procèderaient à de la destruction sur base de l’AGW du 18 octobre 2002 peuvent poursuivre leurs opérations au vu de la nécessité de protéger l’agriculture pour autant qu’elles soient pratiquées individuellement. En cas de contrôle, le chasseur doit pouvoir justifier son déplacement en montrant à la fois son autorisation de destruction, à pratiquer cette activité seul et à ne pas faire de détour pour se rendre à l’endroit voulu pour pratiquer la destruction dont question.

Les activités de nourrissage du gibier, de gardiennage et d’entretien des infrastructures cynégétiques et des clôtures de protection des cultures généralement assurées par des gardes assermentés ou non sont autorisées pour autant qu’elles soient pratiquées par une seule personne et en limitant le trajet au strict minimum possible.

 Circulaire ministérielle relative aux implications de la crise du coronavirus sur les activités de chasse et de destructions de gibiers en Wallonie

Sous mots clés standards ,