Information

Prochaines permanences du samedi matin
du Service Population/Etat civil

 

04 septembre 2021 - 18 septembre 2021
de 09h à 12h, sur rendez-vous (082/21.47.20)

 

Fermeture des bureaux : 27 septembre 2021 - 04 octobre 2021

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Actions sur le document
Vous êtes ici : Accueil / Actualités / 25/04 - Communiqué de presse de Madame Caroline Désir, Ministre de l'Education : Application des mesures du Conseil national de Sécurité

25/04 - Communiqué de presse de Madame Caroline Désir, Ministre de l'Education : Application des mesures du Conseil national de Sécurité

🗣 La Ministre de l’Éducation Caroline Désir a réuni les acteurs de l’enseignement ce samedi matin pour mettre en œuvre les décisions prises par le Conseil National de sécurité en ce qui concerne l’enseignement. Elle transmettra, dès cet après-midi, à l’ensemble des établissements scolaires et des fédérations de pouvoirs organisateurs, une circulaire organisant la reprise progressive et partielle des cours ainsi que l’accueil des élèves à partir du lundi 18 mai.

✅ Cette reprise permettra à une partie des élèves de retrouver un contact avec l’école dans l’optique prioritaire d’assurer leur bien-être.

❗La Ministre rappelle toutefois qu’il est prioritaire de garantir, au sein de chaque école, des conditions optimales de sécurité et d’hygiène. Aucun risque ne pourra être pris pour la santé des membres du personnel et des élèves. Il s’agit d’une condition sine qua non à toute reprise, qui impliquera de l’équipement et un aménagement en profondeur du fonctionnement.

Toutes les normes à respecter en la matière sont détaillées dans la circulaire. Leur respect sera contrôlé par les conseillers en prévention/services SIPPT et les organes locaux de concertation, qui devront confirmer que l’ensemble des conditions précitées sont rencontrées pour permettre l’accueil des élèves et du personnel en toute sécurité. Si la sécurité n’est pas garantie, la reprise des leçons est retardée jusqu’à ce que des solutions soient trouvées❗

La Ministre de l’Éducation est évidemment consciente de l’ampleur de la tâche et des difficultés liées aux contraintes de l’exercice.

🗓️ Calendrier de la reprise partielle des leçons

1️⃣ Phase 1 : A partir du 18 mai

Cette première phase de reprise des leçons se fera à concurrence de 2 jours par semaine maximum par groupe d’élèves :
✅ des élèves de 6e primaire
✅ des élèves de dernière année du secondaire (6e et/ou 7e).

2️⃣ Phase 2 : A partir du 25 mai

Une évaluation de la situation sur le terrain sera effectuée durant la semaine du 18 mai avec les fédérations de pouvoirs organisateurs, les organisations syndicales et les fédérations de parents. Sur cette base, si les écoles en ont la capacité organisationnelle, une reprise pourra être envisagée à partir du 25 mai :
✅ à concurrence d’1 jour par semaine par groupe pour les élèves de 1ère et si possible de 2ème primaire ;
✅ à concurrence de 2 jours par semaine pour les élèves de 2ème secondaire.

Par ailleurs, une attention particulière sera portée aux élèves en difficulté scolaire. Les équipes éducatives sont invitées à identifier, au sein de chaque groupe-classe, les élèves qui doivent faire l’objet d’un suivi spécifique en raison de difficultés scolaires ou de besoins d’apprentissage particuliers. Toujours sous réserve des capacités organisationnelles et du respect des principes de sécurité et d’hygiène, ces élèves, quelle que soit leur année d’étude, pourront être invités à se rendre dans l’école pour renouer le contact avec leur(s) enseignant(s) à concurrence de maximum 1 jour par semaine à partir du 25 mai.

🎒 Modalités pratiques de la reprise des leçons 🎒

En pratique, dans chacune de ces phases, les élèves seront subdivisés en petits groupes de 10 élèves maximum, tout en respectant les distances de sécurité.

🎒 L’aménagement des garderies 🎒

Il convient d’anticiper une montée en puissance des garderies, au regard de la reprise progressive de l’activité économique et professionnelle. En effet, en plus des publics considérés comme prioritaires jusqu’ici, il s’agira d’accueillir les enfants de parents qui doivent reprendre le chemin du travail, ainsi que des enfants vivants dans des conditions sociales compliquées. Il doit néanmoins être fait appel à la responsabilité collective des parents pour que ceux-ci envisagent toutes les alternatives de garde possibles n’impliquant pas de personne à risque, afin de permettre aux écoles d’accueillir les élèves en respectant les consignes de sécurité et de se consacrer à leur mission pédagogique.

🎒 Contrôle de l’obligation scolaire 🎒

Les élèves qui ne font pas partie des classes prioritaires sont présumés en absence justifiée.

Pour les élèves qui font partie des classes prioritaires les directions seront chargées de répertorier les demi-jours d’absence pour monitorer la situation et établir le contact avec les familles concernées. Ces demi-jours ne devront néanmoins pas être signalés. Des modalités devront être mises en place pour éviter de préjudicier ces enfants dans leur parcours scolaires.

Circulaire du 25 avril : Lien vers la circulaire complète

Sous mots clés standards ,