Avertissement

Suite à l’évolution de la pandémie de coronavirus/Covid19 que nous connaissons actuellement, nous vous informons des nouvelles mesures adoptées
pour le fonctionnement des services communaux de Doische, à partir du mercredi 21 octobre 2020 moyennant le respect de certaines conditions : 
Accessibilité des services communaux

Merci pour votre compréhension

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Actions sur le document
Vous êtes ici : Accueil / Actualités / 25/07 - Te Deum à Niverlée à l'occasion de la Fête nationale : Discours de Monsieur le Bourgmestre

25/07 - Te Deum à Niverlée à l'occasion de la Fête nationale : Discours de Monsieur le Bourgmestre

Niverlée, le 21 juillet 2020

 

Mesdames, Mesdemoiselles,
Messieurs,
En vos titres et qualités,

 

Nous vivons, depuis ces derniers mois, au rythme des réunions du Conseil National de Sécurité, en raison de l’épidémie du CORONAVIRUS, la pire crise mondiale depuis 75 ans, laissant derrière elle d’innombrables et désastreuses conséquences économiques et sociales.

Le bilan officiel de l’Organisation Mondiale de la Santé fait état, à ce jour, de plus de 570 000 victimes en 6 mois pour un total d'environ 13 millions de cas d'infection. La Belgique quant à elle enregistre le lourd bilan de 10.000 morts et de plus de 63 000 contaminations.

Avant tout, ayons une pensée émue pour les victimes de cette catastrophe humanitaire et leur famille.

Je voudrais aussi rendre hommage à tous les corps de métiers qui ont veillés et veillent chaque jour, au confort et au bien-être de la population, particulièrement au personnel médical qui s'investit corps et âme, pour accompagner les malades dans des conditions souvent très difficiles !

C’est donc le CNS qui donne le tempo de ce que nous pouvons ou ne pouvons pas faire, tout cela avec beaucoup d’interrogations et d’inquiétudes, face à un virus inconnu et agressif, qui n'a pas encore révélé tous ses secrets !

A tous les niveaux, le confinement bouscule nos habitudes. Il faut s’adapter, prendre des nouvelles mesures, le tout au prix de notre chère liberté !

Doische est l’une des rares communes à avoir été relativement épargnée par cette pandémie et nous nous en réjouissons tous !

Même s'il n'était pas évident de tout stopper, la prudence et le bon sens sont, encore aujourd'hui de rigueur, pour essayer d'éviter au mieux l'apparition d'une 2ème vague tant redoutée !

Au plan communal, toutes les activités non essentielles ont été annulées ou reportées, pour respecter au mieux les mesures sanitaires, liées à cette crise sans précédent.

Parallèlement à certains aménagements et dispositions exceptionnelles, notre administration communale, en collaboration avec le CPAS, a continué à fonctionner à tous les niveaux, au service des citoyens !

Je tiens à souligner une nouvelle fois le professionnalisme de tous les membres du personnel ainsi que des enseignants qui se sont portés volontaires pour assurer la garde des enfants, tout au long de la période de confinement strict et durant les vacances de printemps.

Au sein de la population, un grand élan de solidarité » s’est mis en place et les employés du plan de

cohésion sociale ont coordonné toutes les propositions.

Néanmoins, l’isolement forcé pèse lourdement chez certains et particulièrement les personnes plus âgées, vivant seules ou en maison de retraite.

Les valeurs d’union et de solidarité, qui ont fleuri de toutes parts, nous rappellent une autre période dramatique pour laquelle nous sommes rassemblés aujourd’hui, sur cette belle place rénovée de Niverlée : Les célébrations de la fête Nationale.

Si le mot "guerre" a été utilisé par le président Macron pour qualifier la lutte contre la pandémie Covid-19, on ne peut mettre sur pied d’égalité les semaines difficiles que nous vivons et les années d’horreur que les citoyens du monde, et de notre pays en particulier, ont traversées à l’époque, pour défendre la liberté de chacun.

Je ne peux terminer sans remercier sincèrement :

  • les porte-drapeaux pour leur présence,

  • les Echevins, Conseillers communaux, membres du CPAS et l'ensemble du personnel,

  • la fanfare Royale St-Laurent et son chef Franz Masson,

  • la chorale,

  • les membres du Clergé.

Même si le calme revient peu à peu après la tempête, l’avenir reste incertain sur bien des points et n’oublions pas que le virus est toujours présent ; il n’est pas devenu moins contagieux ou moins dangereux !

C’est pourquoi nous devons rester attentifs et très prudents vis-à-vis des autres et de nous-mêmes ! N'oublions pas les indispensables "gestes barrières" qui nous sont maintenant devenus familiers.

Vive le Roi, vive la Belgique …

Bonne Fête Nationale à tous.

 

Pascal Jacquiez
Bourgmestre de Doische

Sous mots clés standards